Jeux Olympiques Rio 2016

Publié le 03 juin 2016
Être au bon endroit au bon moment? C’est ce qui s’est passé pour moi le 19 avril dernier, lors du weekend de la SeaOtter Classic à Monterey. Cet événement est l’un de mes préférés, car il permet de réunir les athlètes et l’industrie du cyclisme, peu importe la grosseur des pneus, avant de s’éparpiller chacun dans un coin du monde.

Il m'a été demandé, par Cycling Outlet, de composer un texte d'opinion, afin d'étayer la situation quant aux sélections Olympiques canadiennes en vélo de montagne. J'étais sceptique au départ. Les sélections c'est toujours délicat. J'ai appris au fil des années qu'il ne faut pas tout miser sur des critères écrits, ni ne trop s'avancer, car on peut être déçus. Comme je respecte beaucoup les athlètes concernés, j'avais peur de trop en dire, ou d'oublier des détails. Je me suis finalement convaincue qu'il était possible d'écrire quelque chose et de relater les faits sans blesser personne. De toute façon, ils sont fait forts, c'est surement pas l'opinion de Rébecca Beaumont qui va froisser quelqu'un! Vous pouvez donc aller lire l'article sur le site web de Cycling Outlet pour y découvrir un résumé très simpliste de ce qui se passe en ce moment au sein de la tête de plusieurs athlètes, entraineurs et membres concernés par les sélections canadiennes des Jeux Olympiques de Rio! Un gros merci à Léandre, Raphaël et Derek pour l'aide, les photos et la permission de parler dans votre dos!

Retourner à la liste d'articles